Brasser sa bière en musique, l’esprit Distrikt

Brasser sa bière en musique, l’esprit Distrikt

Mes aventures brassicoles me mènent aujourd’hui dans les Yvelines au cœur de la plaine de Versailles pour rencontrer Alexandre de la brasserie Distrikt. Une belle dégustation nous attend en vue d’une prochaine box bière à faire découvrir aux abonnés.

 

Qui es-tu et quel est ton parcours ?

Je suis Alexandre, fondateur et brasseur de la microbrasserie Distrikt. J’ai commencé à brasser en 2011 avec des inspirations assez lointaines. Je suis en effet issu d’une famille d’agriculteurs, qui fabriquent notamment de l’orge de brasserie, mais aussi avec des origines Belges. Quand j’étais petit j’appréciais particulièrement les réunions de famille ou en Belgique tout le monde apportait son pack de bières fabriquées dans le village et m’étonnais toujours de ne pas retrouver cette tradition en France avec la possibilité de consommer des bières locales. J’appréciais particulièrement l’esprit de convivialité et d’échange qui accompagnait la consommation de bières. C’est donc en Belgique que j’ai découvert la bière artisanale et traditionnelle. Et puis à 18 ans j’ai eu la chance d’aller aux Etats-Unis pendant mes études. C’était là-bas le début de la révolution des bières artisanales avec le mouvement de la craft beer ou beaucoup de personnes brassaient leurs propres bières. A l’occasion des barbecues les gens échangeaient et goûtaient les bières qu’ils produisaient et j’ai trouvé cela simplement génial ! De retour à Paris j’ai cherché à retrouver ces bières et suis tombé sur le O’neil et le Frog&Rosbief qui venaient d’ouvrir et fabriquaient eux-mêmes leurs propres bières. Je les regardais brasser leur bière et cela m’a donné envie à mon tour de brasser. Puis de fil en aiguille j’ai découvert une BD intitulée Les Maîtres de l’Orge qui m’a davantage encore plongé dans le monde de la bière et un jour je suis tombé sur un reportage télé à propos d’un brasseur qui avait monté sa brasserie artisanale et c’est à ce moment-là que j’ai sauté le pas ! Avec un ami on a créé une association et on a commencé à brasser dans la cave de mon domicile. J’ai ensuite décidé de créer ma propre brasserie professionnelle avec la naissance de la microbrasserie Distrikt.  

 

Quelles sont tes inspirations et quel est l’ADN de la microbrasserie Distrikt ?

Je suis passionné de musique et j’ai toujours brassé ma bière en musique. L’idée d’associer mes bières à la musique est née le lendemain d’un concert du groupe New Order auquel j’ai assisté et notamment suite à l’écoute du morceau intitulé Confusion qui a donné son nom à ma première bière, la bière blonde Confusion (m’étant trompé dans les dosages cette bière qui devait être une bière blonde est sortie ambrée…le nom était tout trouvé !).

Depuis ce jour j’ai décidé de donner à mes bières le nom du morceau que j’écoute au moment de créer les recettes. J’ai ensuite créé la bière Clash, une London Porter, inspirée du nom du groupe de rock du même nom ou la bière Surfer Rosa inspirée du groupe The Pixies. Tout cela fait partie de mon univers qui m’inspire beaucoup dans mes recettes de bière : le rythme des musiques me donne envie créer des bières plus ou moins corsées. J’ai réussi à associer tout ce que j’aime : la bière, la musique, le travail artisanal et les relations humaines.

 

Peux-tu nous présenter certaines de tes bières ?

La Confusion est une bière d’inspiration anglaise, brassée exclusivement avec des houblons anglais. C’est une bière blonde de style Pale Ale. Pour la concevoir je suis parti d’une recette américaine avec une levure américaine et des houblons anglais. On va retrouver des arômes fruités et fleuris légers et très fins (apporté par les houblons anglais) mais aussi la pêche caractéristique des bières Pale Ale américaines qui se laissent boire bien fraîches. Je conseille de l’utiliser pour cuisiner à la bière et notamment en cuisine d’un Welsh Rarebit (cheddar fondu à la bière sur une tartine grillée), une recette d’origine anglaise qui a envahi le Nord de la France.

La bière Surfer Rosa est une bière blanche artisanale brassée avec des fleurs d’hibiscus séchées en infusion. Cette technique permet de retirer toutes les notes poivrées et fleuries de l’hibiscus sans apporter de sucres à la bière On va retrouver une robe de couleur légèrement rosée à la mousse aux bulles très fines. Au nez se dégagent des notes florales et fruitées très fraîches. En bouche les saveurs d’hibiscus sont nettement mises en avant associées à des notes acidulées Je recommande d’associer cette bière de blé avec du fromage type carré de chèvres frais.

Découvrez l’intégralité de l’interview vidéo d’Alexandre, fondateur de la brasserie Distrikt.

Vous souhaitez découvrir chaque mois de nouvelles bières artisanales françaises ? Offrez-vous une box bière du Cercle de l'Orge avec toutes nos formules d’abonnement bière.

Et si vous recherchez une idée cadeau bière, découvrez nos cartes cadeaux bières pour déguster chaque mois des pépites houblonnées provenant des quatre coins de la France.

 

Publié le : 04-10-2017 16:44:00
Catégories : CraftBeer'Mag

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire

ABONNEZ-VOUS ET RECEVEZ 6 NOUVELLES BIÈRES PAR MOIS

À PARTIR DE 19,99 € / MOIS

Le blog

Conseils, actualités, tout

pour les passionnés de bière

Accéder au blog>

Newsletter

Inscrivez-vous pour connaître

nos réductions, nouveautés etc.

Suivez-nous

Ne ratez aucunes

actualités !